lundi 24 septembre 2018

Le discours de Cécile Mouvet lors de la remise du 5e prix

Lors de la remise du PRIX ANNICK LANSMAN, la lauréate Cécile Mouvet nous a gratifié d'un discours aussi intelligent et sensible qu'émouvant. Nous ne résistons pas à le publier in extenso.

"En 2006, j’ai passé mon baccalauréat en France. J’ai eu 7/20 en Mathématiques.
Ce n’était pas une surprise, ça n’a jamais été mon truc, les mathématiques. L’arithmétique ça me mettait mal à l’aise. J’étais capable de pleurer d’impuissance en essayant de résoudre une équation.
Mon truc, c’était plutôt les mots. Combiner des lettres, jouer avec la ponctuation, jongler avec les conjugaisons. 
LIRE. LIRE. LIRE.
M’absorber dans des mondes qui m’aidaient à comprendre mon propre monde.


Aujourd’hui, je crois que c’est grâce à eux, les mots, que je me réconcilie doucement avec l’arithmétique.
D’abord, il y a eux : LES MOTS ADDITIONS. Les mots qui ajoutent des quantités d’amour, de courage, de rires, les – Cécile, t’es pas seule - les messages à 2h du mat’ juste pour dire « je pense à toi » - t’es capable, t’es sensible, t’es incroyable, des surpriiiiiiiises je suis là, Cécile je t’aime grand.
Il y aussi les mots qui nous diminuent – je pense que tu devrais pas, comment tu veux qu’on t’écoute coiffée comme ça ? T’es pas assez prête, c’est un peu jeune tout ça, tu sais on devient pas écrivain comme ça. LES MOTS SOUSTRACTIONS.
J’ai aussi eu à faire avec eux, LES MOTS DIVISIONS. 
Ces mots qui font qu’on ne sait plus de quel côté de la barre on veut être. Ceux qui séparent, qui découpent. Les mots qui m’ont transformée en décimale.


Heureusement, j’ai aussi (re)découvert les mots qui décuplent mes forces - les bravos, je suis fier(e) de toi, les wouah, Cécile tes mots m’ont touchée, les merci d’être dans ma vie. LES MOTS MULTIPLICATIONS. Ceux qui vous font sentir entier, qui vous ouvrent l’horizon en multipliant vos rêves et les ambitions.
Alors c’est sur que si vous me demandez de réciter ma table de multiplication de 9, là, tout de suite, il y a des chances pour je commence à transpirer.
Mais ce que je veux dire, c’est que grâce aux mots, ceux que j’ai lu, ceux que j’ai reçu et ceux que j’écris maintenant, j’ai moins peur de l’arithmétique. Je l’ai apprivoisée avec ma logique.
J’ai plus peur de penser en addition, j’accepte la division, je multiplie les marques d’affection, j’encaisse les soustractions. Parce que je sais qu’au final, tout ça c’est une équation qui fait qu’aujourd’hui je suis là, pour recevoir le Prix Annick Lansman, avec tout ce beau monde rassemblé autour de moi.
Alors, pour achever cette loooonnnngue métaphore filée sur les mathématiques, je voudrais faire une dernière grande équation avec vous.
Ça commence avec le chiffre 3 : Juliette (ma sœur), Fabien (mon frère) et moi.
Avant ce 3 là, il y avait un 2 : Anne, ma mère, Christophe mon père.
Avant ce 2 là, il y en a une : Jeanne -Janou ma grand-mère.
Et puis j’ajoute Charles mon amoureux, Aurélie ma meilleure amie, Jade une belle amie, Christophe mon meilleur ami, Arnaud du Théâtre du Hublot, Claudine, Bernard, Bernadette, Céline ma cousine. Dominique et Paulette. Il y en tellement d’autres, mais je suis pas sadique, je m’arrête là. 
Le résultat ? C’est moi qui y croit et qui écrit.


Prendre encore le temps de remercier sincèrement la commune de Morlanwelz, Emile Lansman, et toutes les belles énergies qui se rassemblent autour du Prix Annick Lansman.
Ce prix est important, c’est grâce à lui que des jeunes auteurs et autrices comme moi peuvent se lancer dans l’écriture, c’est grâce à lui aussi que des jeunes vont peut être se mettre à lire et à jouer du théâtre.
Un prix en l’honneur aussi d’Annick Lansman qui a enseigné et qui a elle aussi probablement réconcilié des enfants avec les mots ou l’arithmétique ou les deux !
Cette année c’est Étendre ses branches sur le monde qui a eu l’honneur d’être récompensé. 
Ce texte je l’ai écris en pensant fort à ma sœur, Juliette Mouvet. En m’accrochant fort aux branches de notre enfance. Il faut savoir que sans elle, je ne serais pas ce que je suis. Ce n’est pas une formule jolie. C’est vrai. C’est une femme incroyable, j’ai cherché assez d’adjectifs pour que vous compreniez l’immensité de sa place dans ma vie, sa nécessaire existence au monde. Pour tout vous dire, c’est à elle la première que j’ai envoyé le premier chapitre du texte que j’avais intitulé « Le sable doudou » et qui fait écho a un souvenir très précis entre elle et moi. Il n’est pas dans le livre, ce chapitre, il est juste suspendu entre elle et moi, comme le lien incassable des souvenirs d’enfance.
Et puis il y a lui aussi, mon petit-grand frère. Fabien Mouvet. L’homme de l’ombre, celui qui est avec toi-même si tu le ne vois pas. Celui qui prend des avions juste pour te serrer dans les bras le jour de tes 30 ans. Celui avec qui j’ai toujours la poisse quand on part en voyage tous les deux, on ne sait pas trop pourquoi.
Alors voilà, pour finir je nous souhaite, je vous souhaite, encore beaucoup d’arithmétique. Des moments additions, des émotions à multiplier, des divisions à accepter, des soustractions – mais pas trop.
Merci. Bisous."



lundi 17 septembre 2018

CECILE MOUVET A MARIEMONT



Arrivée ce 17 septembre de Cécile Mouvet, 5e lauréate du Prix Annick Lansman, à la résidence de Mariemont pour un mois d'écriture intensive sur plusieurs nouveaux projets. 

Pour rappel, la remise officielle du prix, avec lecture de la pièce par 6 comédiens, aura lieu à l'Hôtel communal de Morlanwelz le samedi 22 septembre à 16h. Invitation cordiale.

lundi 2 juillet 2018

Une rencontre avec la lauréate 2018 du Prix ANNICK LANSMAN

Si vous voulez en savoir un peu plus sur Cécile Mouvet, lauréate du PRIX ANNICK LANSMAN 2018, nous vous invitons à cliquer ci-dessous pour découvrir le montage où elle se présente. 

(Interview : Emile Lansman / Caméra : Charles Fleury / Montage : Xavier Rousselet / HAINAUT CULTURE TOURISME)


La sortie officielle du livre a eu lieu à Québec le 3 juin 2018 à l'initiative du théâtre pour la jeunesse LES GROS BECS dans le cadre du Carrefour international du Théâtre.

La remise officielle du prix aura lieu le samedi 22 septembre à 16h à l'Hôtel de Ville de Morlanwelz à l'initiative de l'Administration communale (service de la culture) et du Syndicat d'initiative. Une organisations des trois porteurs du prix : IThAC, CED-WB et EMILE&CIE.

jeudi 10 mai 2018

Les premières activités autour du texte lauréat 2018

3 juin 2018 à 17h

Le Zinc, Québec (Canada)
Sortie officielle de l'ouvrage organisée dans le cadre du Carrefour international de théâtre à l'initiative du théâtre de jeunesse LES GROS BECS.


11 juillet 2018 à 14h

Le 11 Gilgamesh/Belleville à Avignon (France)
Lecture de la pièce avec Valérie Bauchau, Stéphanie Van Vyve, Thierry Hellin, Luc Tartar et Thierry Simon.


20 septembre 2018 à 16h

Hôtel de ville de Morlanwelz (Belgique)
Remise officielle du prix, à l'initiative de l'Administration communale et du Syndicat d'initiative, par les trois organisateurs : IThAC, CED-WB et EMILE&CIE.

mardi 8 mai 2018

Cécile Mouvet remporte le 5e PRIX ANNICK LANSMAN


CECILE MOUVET
remporte le cinquième
PRIX ANNICK LANSMAN
avec sa pièce
Etendre ses branches sur le monde
*** Le Prix
Annick Lansman, institutrice et cofondatrice des éditions Lansman (qui se consacrent essentiellement au théâtre francophone) est décédée en octobre 2005. Un groupe de proches et d'amis a créé un prix littéraire et théâtral dans le domaine de l'enfance pour commémorer sa personnalité et son action. Ce prix (important par le nombre de partenaires impliqués et les prolongements offerts au lauréat) souhaite valoriser un texte pouvant à la fois constituer la base d'un spectacle de qualité pour des publics de moins de 13 ans et participer au développement du plaisir de lire le théâtre à partir de 9/10 ans. Il a été attribué en 2010 à Les ours dorment enfin de Geneviève Billette (Québec), en 2012 à Le sable dans les yeux de Bénédicte Couka (France), en 2014 à Titan d'Isabelle Richard-Taillant (France) et, en 2016, à Respire de Daniela Ginevro (Belgique).

Succès confirmé pour la cinquième édition
Trente-huit auteurs (France, Belgique, Canada, Italie, Suisse, Hongrie) ont proposé un texte. Douze pièces ont été retenues par le pré jury composé d'une dizaine de personnes choisies par les organisateurs qui ont lu l'ensemble des textes. Pour rappel, le nom des auteurs en lice n'est dévoilé qu'à la fin de l'opération. Tous les choix se font donc uniquement sur les textes.
Les douze textes retenus peuvent se prévaloir du titre de "Finaliste du PRIX ANNICK LANSMAN 2018" : Olipo, Jean-Pierre Borlon (Belgique/FWB) ; Chant prépubère au bord de la grand-route, Simon Boulerice (Canada/Qc) ; Fortuna, Ariane Buhbinder (Belgique/FWB) ; Deux petits indiens, Stanislas Cotton (Belgique/FWB) ; Pour l'amour de Mambi, Philippe Curé (France) : En terre se taire, Valériane Demaerteleire (Belgique/FWB) ; Suspendue au néon, Loris Liberale (Belgique/FWB) ; Flamme, Lormelle Merdignac (France) ; Etendre ses branches sur le monde, Cécile Mouvet (Belgique/France/ Québec) ; Grizzly, Gaël Octavia (France/Martinique) ; La petite fille aux tissus, Charlotte Vancoppenolle (Belgique/FWB) ; Clémence, Danielle Vioux (France).
Un jury international
L'une des originalités du Prix réside dans le fait que ce sont les partenaires, s'engageant à assurer une promotion à l'auteur et à sa pièce, qui participent au vote. Ces 23 partenaires sont, pour cette édition : L'Arrière-Scène (Beloeil/Ca) ; l'association Nova Villa / Festival Méli'môme (Reims/Fr) ; la Bibliothèque et le service culturel de Morlanwelz (Be) ; le Centre culturel régional de Dinant (Be) ; le CED-WB (Manage/Be) ; Co-lecteurEs (Grenoble/Fr) ; la Compagnie Fond de Scène (Ermont/Fr) ; la CTEJ (Bruxelles/Be) ; le CREA / Festival Momix (Kingersheim/Fr) ; Ekla (La Louvière/Be) ; Emile&Cie (Carnières-Morlanwelz/Be) ; le Facteur Théâtre (Reims/Fr) ; IThAC (Manage/Be) ; le théâtre La Catapulte (Ottawa/Ca) ; La montagne magique (Bruxelles/Be) ; le théâtre jeunesse Les Gros Becs (Québec/Ca) ; la Ligue de l'enseignement Nord (Fr) ; la Ligue de l'enseignement Sud (Fr) ; la Maison Théâtre (Montréal/Ca) ; le Petit Théâtre de la Vièze - La Bavette (Monthey/Sui) ; Textes en l'air (St-Antoine-l'Abbaye/Fr) ; Très Tôt Théâtre (Quimper, Fr) ; les Tréteaux de Haute Alsace (Mulhouse/Fr).
A l'issue des décomptes de voix, le prix a été attribué à Cécile Mouvet (Belgique/France/Québec).
Elle bénéficiera d'une bourse de 1.500 euros, d'une résidence à Mariemont (Wallonie/Belgique), de l'édition de son texte et de sa diffusion à travers le monde ainsi que, bien sûr, de toute la promotion que les 23 partenaires se sont engagés à mettre en place autour de la pièce et de l'auteure entre mai 2018 et août 2019.
La présentation en avant-première de l'ouvrage aura lieu à Québec le 3 juin 2018 à l'initiative du théâtre jeunesse Les Gros Becs dans le cadre du Carrefour international de théâtre. La remise officielle du prix aura lieu à l'hôtel de Ville de Morlanwelz le 22 septembre en collaboration avec l'Administration communale, le Syndicat d'initiative, IThAC, le CED-WB et Emile&Cie.
*** L'auteure, Cécile Mouvet
Dans son enfance, Cécile Mouvet lit beaucoup, écrit un peu et joue souvent la comédie à ses parents. Plus tard, elle passe une licence de Lettres Modernes et Etudes Théâtrales à la Sorbonne Nouvelle (Paris). Elle devient libraire à la Librairie du Rond-Point à Paris - dédiée aux Arts du Spectacle - et se spécialise dans le répertoire dramatique jeune public. Elle apprivoise la scène et le spectacle vivant comme assistante à la mise en scène du Théâtre du Phare (dirigé par Olivier Letellier) et de la compagnie Miel de Lune. Elle se spécialise dans le théâtre d'objet, le conte et le mouvement. Elle crée également sa propre compagnie (Un Pavot dans la Mare), au sein de laquelle elle met en scène et écrit différents spectacles. Elle donne également des ateliers de sensibilisation et création en théâtre et mouvement.

Et bien sûr, aujourd'hui, Cécile Mouvet (qui a la double nationalité belge et française et vit actuellement entre le Canada et l'Europe) lit toujours beaucoup, écrit toujours autant et joue... parfois !
Etendre ses branches sur le monde est sa première pièce primée et publiée.
*** La pièce, Etendre ses branches sur le monde
Dans le pays de Lia, quand un enfant naît, la famille plante un arbre dans la cour de la maison et fête l'événement avec tout le village. Très vite pourtant, elle remarque qu'il n'y a qu'un arbre par maison : ces enfants n'auraient donc jamais de frère ou de sœur ? Un jour, sa maman disparaît. Tout le monde s'inquiète de cette absence : le voisinage, mais aussi et surtout les élagueurs officiels chargés de faire respecter la loi et de couper les branches superflues. Les rumeurs vont bon train.
Lorsque maman réapparaît, elle porte un grand couffin où gigote une petite sœur. Pour respecter la tradition, il faut donc planter un deuxième arbre, différent du premier pour ne pas trop attirer l'attention. Car Méi, la nouvelle venue, n'aura aucune existence officielle, ne portera pas de nom, ne pourra pas aller à l'école ni paraître en public. Pour Lia, c'est un lourd secret à porter, d'autant que les élagueurs zélés surveillent de près la vie du village et n'ont aucune pitié pour ces arbres qui sont à la fois le terrain de jeu et le refuge d'une enfance discrète qui ne demande qu’à s’épanouir.
Avec Lia et Méi, nous partageons une histoire faite de courage, de conflits, de rêves, de colères, de poésie et surtout d'une furieuse envie d'exister en étendant ses branches sur le monde.
Le livre sera disponible à la vente en librairie le 14 mai en Belgique, le 25 mai en France et le 1er juin au Canada. Pour les autres pays, contacter directement l'adresse ci-dessous.
*** Financement et nouveaux partenaires
Tout le déroulement du prix a été placé sous le signe du bénévolat des participants et des associations assumant les dépenses sur fonds propres. Les frais généraux d'organisation seront pris en charge sur un fonds ouvert au décès d'Annick Lansman et alimenté par les dons des particuliers et des associations ou institutions. Il est toujours possible de verser une participation financière sur ce compte : IBAN : BE53 0834 1570 8253  /  BIC : GKCCBEBB / Titulaire LANSMAN   /   Mention Prix Annick Lansman.
Par ailleurs, il n'est pas trop tard pour accueillir de nouveaux partenaires souhaitant aider à la promotion du texte lauréat 2018 et à l'organisation du prochain Prix dont l'annonce sera diffusée en 2019.

Pour toute information complémentaire :
PRIX ANNICK LANSMAN / Emile&Cie
19 Place de La Hestre à B-7170 MANAGE (Belgique) 
+32.64.237.840  - prix.annick.lansman@gmail.com

Merci à tous ceux qui voudront bien donner écho à cette information. Nous ne disposons pas de service de presse et, pour cet aspect aussi, nous nous permettons de compter sur la collaboration de chacun.

vendredi 22 décembre 2017

Les textes finalistes 2018 sont connus !!!


Voici la liste des 12 titres retenus par le pré-jury. Pour rappel, le prix se déroule dans l'anonymat complet, une seule personne de l'équipe organisatrice maîtrisant les rapports avec les auteurs.

Ce pré-jury a privilégié la diversité des formes et des contenus afin de permettre de vrais débats au sein des institutions partenaires.

- Fortuna
- La petite fille aux tissus
- Etendre ses branches sur le monde
- Flamme
- Pour l'amour de Mambi
- Olipo
- Clémence
- Suspendue au néon
- Grizzly
- En terre se taire
- Deux petits indiens
- Chant prébubère sur le bord de la grande-route

Ces titres sont ceux donnés par les auteurs. Il est entendu qu'un travail éditorial sera mené avec le/la lauréat(e) ; le titre de la pièce publiée pourrait être revu.

Les partenaires francophones constituant le jury ont jusqu'au tout début mars pour lire les textes, réunir leur propre comité d'évaluation et nous faire parvenir leurs votes.


mardi 4 avril 2017

Et c'est parti pour la cinquième édition !!!

Appel aux auteurs dans le cadre du

PRIX ANNICK LANSMAN 2018 

de théâtre et littérature dramatique pour la jeunesse


Annick, institutrice et cofondatrice de Lansman Editeur, est décédée en octobre 2005. En accord avec la famille, un groupe d'amis et de proches a immédiatement décidé de créer un PRIX pour honorer sa mémoire. L'association Promotion Théâtre (aujourd'hui IThAC), le Centre des Ecritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles et l'ASBL Emile&Cie ont coordonné les quatre premières éditions de ce prix. Plus d'une vingtaine de partenaires québécois, français et belges se sont à chaque fois associés à l'initiative pour constituer le jury et assurer les prolongements en mettant en valeur les textes lauréats (Les ours dorment enfin, de la Québécoise Geneviève Billette, Du sable dans les yeux, de la Française Bénédicte Couka, Titan, de la Française Isabelle Richard-Taillant, Respire de la Belge Daniela Ginevro) et parfois d'autres textes finalistes.
On trouvera la liste de ces partenaires ainsi que toutes les actions autour du prix sur le blog :
http://prixannicklansman.blogspot.com/
Cet appel marque le lancement de la cinquième édition du prix.

Règlement du Prix


Conditions et consignes :
La participation est gratuite.
Tout auteur, chevronné ou non, pourra proposer UNE pièce qui doit répondre aux conditions suivantes :
ü A LA FOIS constituer la base d'un spectacle à jouer par des comédiens adultes pour des publics d'enfants de moins de 13 ans ET participer au développement du plaisir de lire le théâtre à partir de 9/10 ans. Quelles que soient leurs qualités, les pièces ne s'adressant pas de manière significative à cette tranche d'âge ne pourront être acceptées par le pré-jury.
ü être écrite en français, être originale ou, en cas d’adaptation, porter sur une oeuvre littéraire entrée dans le domaine public ; ne pas résulter d'une commande (ou autre démarche similaire) impliquant un droit de suivi.
ü être disponible en langue française pour toute présentation publique ou représentation à la scène, donc ne pas faire l'objet d'une cession exclusive de droits en cas de création antérieure, en cours ou à venir, et ce jusque fin 2019 ;
ü ne pas avoir été publiée (sous quelque forme que ce soit) et n'avoir pas de projet d'édition. L'auteur garantit sur l'honneur qu'il n'est pas tenu par contrat à un droit de "premier refus" (ou autre obligation de ce type) avec un autre éditeur ; il s'engage à bloquer les droits d'édition de la pièce présentée jusqu'à la proclamation des finalistes (s'il n'est pas retenu) et l'annonce des résultats finaux du Prix (s'il est finaliste).

Modalités d’envoi et formalités à remplir (pour respecter l’anonymat) :
L'envoi des textes se fera uniquement par courriel à l'adresse : appel.textes@gmail.com.      
Le texte, accompagné du formulaire de participation dûment complété (disponible sous format informatique sur simple demande au secrétariat), devra nous parvenir avant le 1er octobre 2017. L’envoi d’un texte par son auteur vaut acceptation par celui-ci du présent règlement.
L’auteur choisira un code de 3 lettres et 3 chiffres qu’il indiquera sur chaque page de son texte. Il complétera le formulaire de participation sur lequel il mentionnera ce code l’identifiant. Le nom de l’auteur ne peut en aucun cas apparaître dans le texte qui sera soumis au jury, ni dans le nom du fichier. Le non-respect de l’anonymat entraîne automatiquement le refus du texte proposé.

Conseil important : choisir un code aléatoire, et non des séries comme ABC123, AAA999, etc.

Louisa Talbi (+32 64 237 840 de 8h30 à 16h00) sera spécifiquement chargée de traiter les envois. Elle sera la seule à connaître l’identité du candidat ; elle sera tenue à la confidentialité la plus complète, y compris vis-à-vis du reste de l’équipe organisatrice.
Le courrier électronique devra comprendre :
ü un objet : "PRIX ANNICK LANSMAN  + code de 3 lettres / 3 chiffres identifiant l’auteur" ;
ü un fichier Wordperfect, Word ou RTF (pas de PDF !) ;
ü le formulaire de participation version électronique dûment complété ;
ü une photo (type identité) de l’auteur, libre de droits (format Jpg ou Tif / PAS WORD) et de bonne qualité.
Un accusé de réception sera transmis par voie électronique dans les 10 jours.  


Préjury et jury :
Un préjury (composé de représentants et conseillers spécialisés des organisateurs) lira l'ensemble des textes envoyés. Chaque texte sera lu au minimum par 3 personnes. Le préjury éliminera dans un premier temps les textes ne correspondant pas "techniquement" aux critères précisés dans les conditions et consignes ; il retiendra finalement un maximum de 12 pièces qui seront soumises au jury. Les auteurs de ces pièces pourront se prévaloir du titre de "Finalistes du cinquième PRIX ANNICK LANSMAN".
Le  jury international sera composé des partenaires s'engageant à valoriser la pièce primée (après publication) et son auteur. Chaque partenaire disposera d'un quota de points à répartir sur les oeuvres de son choix de la manière qu'il trouvera la plus adéquate, notamment par la constitution d'un jury "interne" d'au moins trois personnes, et selon des modalités qui lui seront communiquées en temps utile. Chaque partenaire pourra également accompagner son vote de remarques et suggestions.
Le préjury, le jury et les organisateurs ne sont pas tenus de commenter leurs décisions. La proclamation du lauréat est prévue pour le deuxième trimestre 2018.

Prix et publication :
Le prix comprendra au minimum :
ü une bourse de 1250 euros pour l'auteur ;
ü une résidence d'un mois au Domaine de Mariemont (Belgique) dans l'année suivant la proclamation du résultat aux conditions habituelles proposées par le CED-WB ;
ü un pécule de 150 euros par semaine pour couvrir une partie des frais de repas durant cette résidence ;
ü la publication de la pièce dans une des collections Lansman sur base du contrat habituel proposé aux auteurs par cette maison d'édition (copie sur simple demande) ;
ü l'octroi de 100 exemplaires gratuits à l'auteur pour lui permettre d'assurer la promotion de la pièce ;
ü des présentations publiques du texte dans l'espace francophone sous forme de lecture lors d'événements appropriés ;
ü d'autres opportunités de valoriser l'oeuvre à travers les partenaires internationaux de l'opération (finalisation en cours).
Respect du règlement et cession de droits :
Les participants acceptent les termes du présent règlement.
Par leur participation, les auteurs s'engagent à céder, s'ils sont lauréats, leurs droits de publication à Lansman Editeur sur base du contrat susdit. Ils acceptent également le principe d'un éventuel retravail avec l'éditeur dans l'optique de rechercher une version favorisant le plaisir de lire le texte et donc sa circulation dans l'ensemble de l'espace francophone.
Le bénéfice de la vente des ouvrages, tous frais et droits décomptés, sera réinvesti par l'éditeur sur le compte qui alimente le Prix.
Les auteurs récupéreront l’ensemble de leurs droits dès réception du courrier leur annonçant que leur texte n’est pas retenu parmi les finalistes et, pour les finalistes, qu'il n'est pas primé.
Seul le droit belge sera applicable à toute question d’interprétation ou d’application du règlement. En cas de litige, les tribunaux du siège des organisateurs seront exclusivement compétents.
Remarques et précautions :
Les organisateurs ont, dès le départ, confié à Monsieur Jacques Bury la présidence du comité du PRIX ANNICK LANSMAN. Il coordonnera les travaux du préjury et du jury, garantissant le bon déroulement de l'initiative.
Si le niveau des pièces reçues paraissait en-deçà des attentes, le préjury et le jury pourraient suggérer aux organisateurs de prolonger l'appel ou de ne pas attribuer le Prix.
En fonction de la qualité, de l'apport des partenaires qui se joignent au projet et de l'augmentation des moyens disponibles, les organisateurs pourraient décider d'accorder d'autres prix ou mentions et déterminer les prolongements qui y seront associés. Pour information, quatre textes finalistes du premier Prix, trois du deuxième et trois du troisième ont été publiés chez Lansman.

Renseignements et adresse d’envoi (à partir du 18/04/17) :
Secrétariat du concours : Louisa Talbi : +32 64 237 840 (de 8h30 à 16h) ou appel.textes@gmail.com.
Attention : horaires particuliers durant les vacances scolaires.
Sites : www.promotion-theatre.org - www.ced-wb.be - www.lansman.org - rubrique "PRIX ANNICK LANSMAN".
Blog : http://prixannicklansman.blogspot.com/
Il est toujours possible de contribuer à l'organisation de ce prix par un versement sur le compte ouvert à cet effet :

IBAN BE53 0834 1570 8253  /  BIC GKCCBEBB / Titulaire LANSMAN / Mention PRIX ANNICK LANSMAN

lundi 3 avril 2017

Le formulaire qui doit accompagner la candidature (à demander en word au secrétariat du prix)

PRIX ANNICK LANSMAN 2018

 de théâtre et littérature dramatique pour la jeunesse

Formulaire de participation

Nom, prénom : 

Adresse de correspondance :

                                                                                   Pays :
Téléphone :                                                                Fax :   
Site personnel :                                                        E-mail :

Numéro d’identification (3 lettres / 3 chiffres) : __  __  __   __  __  __

ü Titre de la pièce proposée dans la cadre du PRIX ANNICK LANSMAN :

                                                                                                                     
                Nombre de personnages :                       
                Nombre de caractères / espaces compris :               / espaces non compris :
                Durée approximative de représentation (évaluation) :

ü J'affirme que le texte déposé est entièrement original[1] et qu’il ne résulte pas d’une commande (ou autre démarche similaire) impliquant un droit de suivi.
ü Je garantis que cette pièce n'a jamais été publiée (sous quelque forme que ce soit) et qu'aucun projet éditorial n'existe à ce jour.
ü Je confirme ne pas être tenu par contrat à un droit de "premier refus" (ou autre obligation de ce type) avec un autre éditeur. Je m’engage à bloquer les droits d'édition de la pièce jusqu'à la proclamation des résultats du prix (décision du préjury ou du jury selon le cas).
ü Je garantis que les droits de présentation publique et représentation sont disponibles en langue française et le resteront au moins jusque fin 2019. Cela signifie que si la pièce a été jouée, est jouée ou le sera durant cette période, AUCUNE EXCLUSIVITE ne sera accordée à la ou aux compagnies qui la montent.
ü Je déclare avoir pris connaissance du règlement du concours et en accepte sans réserve les dispositions, y compris la publication chez Lansman.
ü Je joins une photo de bonne qualité (type identité) et libre de droit.
Lieu et date :                                                                                                             Signature : 



--------------


Pour mieux faire connaissance…

Nom, prénom :                                                                                   Code   : __  __  __      __  __  __
L’auteur est né à :                                                       le :
Il est de nationalité :
Pays où il a vécu précédemment :
Pays où il vit aujourd’hui :
Etudes suivies :


Autres formations :


Professions successives (souligner ce qui est encore d’actualité) :



Passions :


Le cas échéant, les trois dernières œuvres publiées (titre, genre, éditeur, année d’édition) :




Eventuelles expériences littéraires (résidences, bourses, prix…) :



Oeuvres théâtrales créées (titre, metteur en scène, année de création) :



Divers :



Eventuellement, joindre sous forme libre une bio-biblio détaillée.


-------------------------


La pièce présentée au PRIX ANNICK LANSMAN…

O- résulte d'une commande ou de circonstances particulières d'écriture :
Commentaires et détails :



O- a déjà fait l'objet de lectures publiques ou mises en espace :
Où, quand, par qui ? Commentaires.



O- a déjà été créée :
Quand, où, par qui ? Nombre de représentations et villes ou régions concernées ?
Commentaires.


O- fait l'objet de projets de création :
Quand, où, par qui ? Nombre de représentations et villes ou régions concernées ?
Commentaires.



Autres informations que je souhaite communiquer à propos de cette pièce :



.






[1] S’il s’agit d’une adaptation, elle doit porter sur une œuvre (à préciser) entrée dans le domaine public.

mardi 20 septembre 2016

Remise officielle du 4e PRIX ANNICK LANSMAN à l'hôtel communal de Morlanwelz le 17 septembre


Daniela Ginevro a reçu le 4e Prix Annick Lansman pour sa pièce "RESPIRE" à l'hôtel de ville de Morlanwelz. En présence de pratiquement tout le collège échevinal ainsi que du député François Devillers. 

Caroline Cullus (E&C)
Vincent Romain (CED-WB)
La séance était organisée par trois des partenaires du prix, Promotion Théâtre, le CED-WB et Lansman Editeur/Emile&Cie. Avec le soutien du Syndicat d'Initiative de Morlanwelz et du Centre Culturel Le Sablon.

Giorgio Facco, Echevin de la Culture

Julie-Anaïs Rose (PTH)
Céline Lansman (E&C)





Remise officielle du prix par Jacques Bury (président du comité d'organisation) et Michèle Ducheny
Jacques Bury
Daniela Ginevro



Les lecteurs de la pièce lauréate RESPIRE !


La lauréate avec le bourgmestre et l'échevin de la culture